Archives de catégorie : Permaculture

forêt d'Aroches

Jardinage du samedi 06/06/2020

Pour la première fois depuis le confinement j’ai trouvé le temps d’aller au jardin du 648 Arts, malheureusement c’était pile le jour ou les autres n’y étaient pas, alors j’ai travaillé seul avec les quelques plants que j’avais ramené. J’ai commencé par un tour du jardin, arraché les troncs de blettes de l’année dernière et constaté qu’elles s’étaient ressemées toutes seules sur une butte et étaient déjà de belle taille.

Eclaircie dans les blettes

Du coup j’ai éclairci et récolté une jolie caisse qui a fait notre repas du soir.

caisse de blettes

J’ai ensuite planté quelques choux, courges et haricots dans les buttes Wallner au milieu d’une grosse couche de sciure (est ce que ça va pousser ? question…) sous la paille et dessous la terre est très argileuse… J’ai aussi planté tout un carré de patates à l’arrache au milieu des liserons et des racines d’orties.

haricots

Spécialement motivé par les légumes perpétuels, j’ai constaté un jolie repousse de Arroches (dont je confond encore le nom avec le Chénopode…) semés l’année dernière, une plante géniale qui monte jusqu’à 1,50m de hauteur, dont les feuilles se consomment comme des épinards. Ça permet de fonctionner en cueillette et consommer au fur et à mesure. Idéal à proximité de la maison, pour de bonnes poilées vite faites.

Arroches rouges et vertes

En me rendant au compost après ça, voilà la surprise qui m’attendait : toute une forêt d’Arroche à poussé là ! On en a pour un moment.

forêt d'Aroches

Après un apéro bien mérité, pour fêter la réouverture du 648 Café, lente extinction du jardinier…. A samedi prochain, Raoul.

Perma648

APPEL AUX DONS D’OUTILS DE JARDINAGE POUR ENFANTS

APPEL AUX DONS D’OUTILS DE JARDINAGE POUR ENFANTS, brouettes, pelles, etc. Dans le cadre du jardin partagé, permaculture, land art, de l’association 648 Arts, à Marcellaz en Faucigny, nous lançons cet appel pour permettre aux familles, crêches et écoles de venir s’amuser avec nous sur la colline du 648 Café. Si vous voulez qu’on vienne y chercher, vous pouvez nous contacter via la messagerie de la page 648 Arts, sinon venir directement au jardinage du samedi, ou encore les déposer au café 648. MERCI A VOUS ! On est tribu terre.

La Spirale Aromatique érigée par les élèves de la MFR

Spirale

Image 1 parmi 4

Les capa 2 de la MFR de Bonne construisent une spirale aromatique au 648 à Marcellaz ! En partenariat avec l’association 648 Arts et l’entreprise Revuz de La Tour pour les matériaux ! Merci à tous !

conçue dans les règles d’après le livre d’ Irmela Erckenbrecht

La spirale en pierre accumule la chaleur et emprisonne le vent qui pousse l’humidité d’un petit bassin placé en son pied vers le haut. Il est orienté très précisément par rapport au sud et plus on est vers le bas de la spirale plus la terre est sableuse. Du coup chaque plante y trouve sa place.

LandaPermArt du 13 avril 2019

9h50 et déjà bourache !

Image 1 parmi 6

Le cairn était tombé, le cairn est revenu, avec lui la spirale continue et les semis commencent. C’est la vie des 648 Arts ce matin à Marcellaz Altitude. 648 Café

Et voilà encore une belle journée passée dans notre humble lopin 648 ! Aujourd’hui nous avons commencé nos semences avec le partage de nos amis de La Ferme Coloquinte ! 90 semis viennent de prendre couveuse sous notre petite serre ; et ce n’est que le début !!!

Plantation de la haie fruitière le 09 mars 2019

Le 9 mars il bruinait fort et pourtant nous étions 7 ou 8 pour planter la haie fruitière du 648 Arts, avec le renfort de quelques habitants de la ferme coloquinte.
L’idée de cette haie fruitière, toujours dans l’idée permaculture de créer de l’abondance, est de serrer au maximum les plantes pour au final obtenir une véritable barrière qui pourra accueillir les petites bêtes, et nous offrir de belles cueillettes. Nous avons planté en ligne 10 arbres fruitiers de variétés locales en espalier, alternés pommiers, poiriers, cognassiers, tous les 3 mètres, intercalés par des petits fruits : groseilles, framboises, cassis. Il est probable que nous intercallerons encore certaines essences dans les temps à venir. Il nous faut encore tirer des cables pour nous permettre par la suite de donner la forme voulue à notre haie.
L’orientation n’a pas été réfléchie par rapport aux éléments climatiques, mais pour cacher un peu la vue de l’immeuble et inversément.

La cabane à outil du 648 Arts

base

Image 1 parmi 9

Créé par Yannick et quelques petites mains, puis fini, corrigé et décoré par Fabien dans le cadre de la jardinage du samedi matin, notre magnifique cabanon à outil à maintenant de quoi attirer fées et lutins qui sauront fertiliser le jardin.

648 l’humble lopin

Il y a, dans l’immensité du Monde, dans un recoin de bout de Haute-Savoie ; une terre où s’enracinent partage et émerveillement. Oui, là, tout près, tout proche, à fleur : Le Jardin 648… Depuis peu, dans cet humble lopin, les racines en dormance ravivent leurs sucres, puisent à la terre la nouvelle éclosion. Oui, là, dans l’ouche ouverte, grâce à ses participants, décembre s’est habillé de printemps. Oui, là, dans le courtil aéré, la révolution d’un brin de paille, l’effloraison de nouveaux projets… Aussi, dans l’élan des graines de 648, la croissance demeure, aujourd’hui, imperturbable… Oui, c’est ainsi que depuis le 8 décembre dernier l’aventure du Jardin 648 continue chaque samedi matin de 9h30 à 12h30 ! Alors ! Si des envies ou même des lubies de jardinage vous animent, Nous vous convions à venir partager, à votre mesure, les samedis permaculture avec nous. Nous partagerons tout bientôt sur cette page : le carnet de bord du Jardin 648 avec ses projets en cours et à venir, des photos et d’autres petites fleurs… Bien à Vous ! et peut-être à Samedi !

Construction d’un abris jardin en palettes au jardin partagé

Les deux dernières sessions de juillet furent consacrés à la construction d’une cabane de jardin en palette, le programme du dernier samedi du mois sera le même, puisqu’on ne l’a pas fini.

Quelques images du jardin, ça pousse bien et devient très joli entre légumes et fleurs. Chacun est reparti avec au moins une courgette ronde de nice.

Il faudra bientôt ramasser les patates « carton ».

Voilà pour les dernières nouvelles du jardin.

 

La première butte Wallner est terminée !

Samedi dernier, le 23 juin, nous étions seulement trois à creuser, découper et clouer pour finir la réalisation de cette première butte Wallner. On a un peu dépassé les horaires pour en venir à bout et ce qu’on peut dire, c’est que les deux derniers samedi étaient physiques. La structure est en palettes de récup,  le noyau contient de gros troncs de bois, et la butte est en terre pure recouverte d’une couche de paille.

Voilà la bête :

 

On n’a pas pu s’empêcher d’y planter déjà quelques légumes et fleurs…. Cette année on plante un peu n’importe comment, vu l’avancée de la saison, mais l’année prochaine on pourra plus se concentrer sur cet aspect des choses. Maintenant il nous reste les finitions et la deuxième butte à réaliser pour pouvoir, comme sur le dessin ci-dessous, poser des structures de soutien aux plantes grimpantes. Il faudra aussi un jour qu’on se penche sur le problème de l’arrosage.

Maintenant voyons l’avancée de nos patates « carton », ça pousse vraiment bien.

 

De boue de bonheur au jardin du 648 arts

Bonjour,

Samedi 16 juin nous étions 5 personnes bien motivées pour réaliser la première des deux buttes Wallner.

En arrivant on a pu voir que les « patates carton » poussent bien ..

et les buttes lasagne vont bien aussi, même si une partie des plants n’ont pas survécu aux limaces… et peut être aussi au manque de terre car le compost de la couche finale n’est pas top top : trop de bois.     Pour les buttes Wallner, on a commencé par tirer des ficelles pour marquer les emplacements à creuser, puis comme il restait un peu d’herbe sous les baches occultantes on a quand même posé une couche de carton.

On a ensuite posé de gros bouts de bois à la Holzer qui vont surtout aider à faire une grosse butte.Après on a commencer à creuser des allées de 60 cm de large et 40cm de profond tout autour de la butte. Contrairement à ce qu’on s’attendait en centre village, la terre était bonne sur 25cm au moins avant d’arriver à l a couche plus minérale (argile + cailloux).

Une petite pause en milieu de matinée..

.On a finalement dû remettre la fin à samedi prochain, la matinée touchant à son terme. On a creusé environs 30 cm, la terre fertile est sur les coté de la butte alors qu’on a reversé la terre minérale directement dessus pour que ce qui était dessous reste dessous.

On a bâché tous les tas pour pas que ça sèche trop et tenter de préserver la vie présente dans cette terre.  La semaine prochaine nous devrons creuser encore 10/15 cm, poser des planches sur les cotés des allées, puis remettre la terre sur la butte. Et pour finir mettre des repose pieds car cette butte fait 1,70m de large et 3m de long.

A la semaine prochaine !