forêt d'Aroches

Jardinage du samedi 06/06/2020

Pour la première fois depuis le confinement j’ai trouvé le temps d’aller au jardin du 648 Arts, malheureusement c’était pile le jour ou les autres n’y étaient pas, alors j’ai travaillé seul avec les quelques plants que j’avais ramené. J’ai commencé par un tour du jardin, arraché les troncs de blettes de l’année dernière et constaté qu’elles s’étaient ressemées toutes seules sur une butte et étaient déjà de belle taille.

Eclaircie dans les blettes

Du coup j’ai éclairci et récolté une jolie caisse qui a fait notre repas du soir.

caisse de blettes

J’ai ensuite planté quelques choux, courges et haricots dans les buttes Wallner au milieu d’une grosse couche de sciure (est ce que ça va pousser ? question…) sous la paille et dessous la terre est très argileuse… J’ai aussi planté tout un carré de patates à l’arrache au milieu des liserons et des racines d’orties.

haricots

Spécialement motivé par les légumes perpétuels, j’ai constaté un jolie repousse de Arroches (dont je confond encore le nom avec le Chénopode…) semés l’année dernière, une plante géniale qui monte jusqu’à 1,50m de hauteur, dont les feuilles se consomment comme des épinards. Ça permet de fonctionner en cueillette et consommer au fur et à mesure. Idéal à proximité de la maison, pour de bonnes poilées vite faites.

Arroches rouges et vertes

En me rendant au compost après ça, voilà la surprise qui m’attendait : toute une forêt d’Arroche à poussé là ! On en a pour un moment.

forêt d'Aroches

Après un apéro bien mérité, pour fêter la réouverture du 648 Café, lente extinction du jardinier…. A samedi prochain, Raoul.